FAQ AssembleurConsultez toutes les FAQ

Nombre d'auteurs : 8, nombre de questions : 50, dernière mise à jour : 8 juillet 2013 

 
OuvrirSommaireF.A.Q. GénéraleTerminologie

La mémoire est composée d'une suite d'emplacements numérotés séquentiellement, et pouvant contenir un nombre codé sur 8 bits (Donc compris entre 0 et 255). Chaque emplacement peut être lu ou écrit ; pour cela, il faut connaître son adresse.

Mis à jour le 9 novembre 2004  par Romain Tartière (Smortex)

Une interruption est un programme qui est exécuté lorsqu'un évènement particulier se produit. On distingue deux types d'interruption : les interruptions matérielles, qui sont déclenchées lorsqu'un évènement physique se produit (On appuie sur une touche du clavier par exemple) et les interruptions logicielles, qui sont appelées directement par le programme.

Créé le 8 novembre 2004  par Romain Tartière (Smortex)

Il s'agit de l'endroit où est stockée une donnée. Selon le micro utilisé, elle peut être un nombre qu'on appelle adresse, ou deux nombres associés : le segment et l'offset, que l'on note segment:offset.

Mis à jour le 9 novembre 2004  par Romain Tartière (Smortex)

Lien : Qu'est-ce qu'un 'segment' ?
Lien : Qu'est ce qu'un 'offset' ?

Si on imagine que la mémoire est une route, les bornes kilométriques représentent les segments. Cela signifie que la mémoire est découpée en morceaux, et que chaque morceau contient un certain nombre d'informations.

Créé le 8 novembre 2004  par Romain Tartière (Smortex)

En anglais, "offset" signifie "décalage". La mémoire est décomposée en segments; pour localiser une donnée précise, il faut savoir dans quel segment elle se trouve, et le décalage qu'il y a entre cette donnée et la première donnée du segment. C'est ce qu'on appelle offset.

Créé le 8 novembre 2004  par Romain Tartière (Smortex)

Il s'agit d'une zone particulière du micro qui contient un certain nombre de bits (généralement 8 pour les petits microcontrôleurs, 32 voire 64 pour les PC, et encore plus pour d'autres systèmes, 128 pour une PlayStation II par exemple). Les données dans ces emplacements sont celles traitées par le micro. Il peut réaliser plusieurs actions sur ses registres : addition, soustraction, décalage, etc. Chaque instruction en assembleur dépends de, et modifie le contenu des registres du micro.

Créé le 8 novembre 2004  par Romain Tartière (Smortex)
  

Les sources présentées sur cette page sont libres de droits et vous pouvez les utiliser à votre convenance. Par contre, la page de présentation constitue une œuvre intellectuelle protégée par les droits d'auteur. Copyright © 2004-2013 Developpez Developpez LLC. Tous droits réservés Developpez LLC. Aucune reproduction, même partielle, ne peut être faite de ce site et de l'ensemble de son contenu : textes, documents et images sans l'autorisation expresse de Developpez LLC. Sinon vous encourez selon la loi jusqu'à trois ans de prison et jusqu'à 300 000 € de dommages et intérêts.